Benoit, Aiguilleur du rail

Portrait

Après un DUT en Gestion Logistique et Transport, et diverses expériences professionnelles sans lien avec le monde ferroviaire, Benoit est devenu aiguilleur du rail chez SNCF. Un métier à fortes responsabilités et qui implique d'être rigoureux.

Le quotidien de Benoit en poste d'aiguillage.

Sécurité et régularité des circulations avant tout ! 

Mon métier consiste à assurer en toute sécurité, la coordination entre la maintenance des voies et le passage des trains à l’heure prévue. Mon objectif est de garantir la régularité des circulations et l’entretien des infrastructures. Tout cela sans risque pour le personnel et nos clients.

Benoit monitore sur ses écrans la coordination des circulations.
Pendant le pointage des circulations, Benoit reste très concentré.
Benoit communique avec les conducteurs de train.

Un travail en toute autonomie

En poste d’aiguillage, je travaille en autonomie face aux écrans. Ils me permettent d’analyser et de contrôler la circulation. Lors d’une situation perturbée, je suis au cœur de la machine et c’est ce qui me motive dans mon métier. Les décisions que je prends en autonomie font que les trains roulent dans de bonnes conditions. Ma responsabilité est d’assurer, même lorsque la circulation est ralentie, un haut niveau de sécurité. Je communique donc avec les conducteurs des trains et les gares encadrantes afin de m’assurer que tout est sous contrôle.

Des connaissances et du sang-froid

La sécurité est la base de notre métier, il est donc impératif de connaître sur le bout des doigts les réglementations des lignes et du poste d’aiguillage. Cela demande du temps pour apprendre et comprendre les règles sécurité mises en place. Lors du traitement d’un dérangement d’installation ou d’un incident de circulation, je dois garder mon sang-froid et agir avec patience et sérénité. C’est une énorme responsabilité, mais c’est ce qui me plait dans mon métier !

Vous voulez en savoir plus ?