Aurélie, conductrice de trains

Portrait

Encore étudiante en physique-chimie, Aurélie développe une passion pour le métier de conducteur de train grâce à un ami. Elle se décide à franchir le cap et changer de voie ! Depuis maintenant 6 ans, Aurélie est conductrice de train. Et elle adore ça !

L’épanouissement avant tout !

Alors étudiante, j’étais fascinée par les anecdotes que me racontait un ami sur son expérience de conducteur de trains. Curieuse d’en savoir davantage, je me suis renseignée sur le site emploi SNCF et ai déposé ma candidature pour ce poste. J’ai réussi les étapes du recrutement. Une fois embauchée, j’ai ensuite obtenu ma licence de conductrice de train après un an de formation théorique et pratique au sein de SNCF.

Aujourd’hui, je suis plus qu’épanouie, car la confiance que SNCF m’a accordée m’a permis de faire un métier qui rend service à un grand nombre de personnes au quotidien. J’ai aussi la chance de pouvoir évoluer dans mon métier si je le souhaite. Actuellement, je conduis des lignes en banlieue parisienne et je pourrais plus tard devenir Responsable d’une équipe de conducteurs.

Répondre aux attentes du client

Conduire un train, c’est avoir la responsabilité de transporter des voyageurs à leur destination à l’heure et en toute sécurité. Pour satisfaire les besoins du client, il est donc primordial d’être ponctuelle tout au long de la journée afin que leur trajet reste dans le timing qu’ils se sont fixés !

Mes capacités doivent être constamment opérationnelles. Par ailleurs, pour plus d’assurance et faire que la conduite se passe au mieux, j’effectue différents tests sur le train, comme les essais de frein, avant chaque départ. J’informe également les clients en situation de circulation normale comme perturbée. Cette attention les rassure et leur permet d’anticiper leurs déplacements en cas de perturbation.

 

Concentration et vigilance

Comme en Île-de-France il y a beaucoup de trains à faire circuler pour transporter un nombre considérable de voyageurs, le moindre retard peut avoir de grandes répercussions. Par exemple, un signal d’alarme tiré ou une personne qui retient la fermeture des portes peut avoir une incidence sur tous les trains suivants, et par conséquent le trajet de chacun. Parfois, des problèmes techniques sur le train ou le réseau ferroviaire peuvent se produire. Une très forte concentration et une grande vigilance sont donc nécessaires afin de maîtriser ce genre de situations.

Il faut également beaucoup de rigueur. En effet, étant garante de la sécurité des voyageurs et du matériel, je me dois d’avoir le sens de l’anticipation et de l’attention, et du sang-froid. Avec ces qualités, il m’est plus facile d’appliquer les prescriptions réglementaires sans erreur en cas de situation inhabituelle.

Ma motivation ? Apporter le meilleur service aux voyageurs. La confiance que m’a accordée SNCF et mon implication m’ont permis de conduire des trains à seulement 22 ans !

AurélieConductrice de trains